10 septembre 2009

POUR LA PALESTINE, POUR L’EMPLOI, NON A LA VENUE D’AGREXCO !

Déclaration des partis suivants : Alternatifs, Fédération, NPA, PCF, PG, Verts

Le Président du Conseil Régional du Languedoc Roussillon, Georges Frêche, a annoncé à grand renfort de déclarations publiques la venue d’Agrexco, compagnie publique israélienne, dans le port de Sète. Cette entreprise exporte 70% des produits (fruits, légumes…) des colonies israéliennes, colonies totalement illégales selon le droit international. Leur production est le fruit d’une dépossession de la terre et des ressources en eau de la Cisjordanie, territoire occupé militairement.

Nos partis se sont opposés à cette arrivée et ont signé l’appel de la « Coalition contre Agrexco »

Ils ont une responsabilité particulière pour faire annuler ce projet.

Nous avons décidé d’agir ensemble pour :

- Marquer notre solidarité avec le peuple palestinien

- dénoncer la violation du droit international par l’état d’Israël

- dénoncer la complicité du gouvernement français qui laisse entrer en France les productions des colonies israéliennes jugées illégales par l’Union Européenne

- favoriser le développement du port de Sète avec la création d’emplois correspondants. Il existe d’autres moyens pour développer le port de Sète que d’accueillir une entreprise qui exploite les victimes de l’apartheid et de la colonisation israélienne.

- imposer un débat public sur l’utilisation des 200 millions d’euros promis par G. Frêche pour aménager le port.

L’objectif de notre démarche est d’obtenir une décision du Conseil Régional contre la venue d’Agrexco à Sète.

Cette décision doit intervenir lors de la session du Conseil Régional de Septembre.

Le refus de l’implantation d’Agrexco est aussi porté par une large coalition de plus de 85 organisations et par la mobilisation populaire commencée dans la rue le 25 juin dernier.

Plus que jamais, le prochain Conseil Régional doit mettre fin à l’arrivée d’Agrexco.

Nos partis préciseront leurs positions à l’occasion d’une prochaine conférence de presse

Montpellier, le 10 Septembre 2009

Aucun commentaire: