7 octobre 2009

Journée internationale pour le travail décent












Rassemblement syndical cet après-midi à Paris (près du siège du MEDEF) appelée par toutes les confédérations à l'exception de Force Ouvrière. 2 000 participants environ pour revendiquer du "travail décent". Des salariés de France Télécom et plusieurs cortèges dynamiques de sans-papiers ont quand même mis un peu d'ambiance. De grandes entreprises comme SNECMA Gennevilliers et Alcatel-Lucent étaient représentés par de petites délégations, et il y avait une cinquantaine d'étudiants derrière la banderole de l'UNEF. Le PCF, le NPA et le Parti de Gauche tenaient une table ou vendaient leur presse, ainsi que plusieurs petits groupes d'extrême gauche. Rien d'inquiétant pour le patronat et son gouvernement, donc, même s'ils savent que la colère gronde et qu'ils ne sont pas à l'abri d'un gros retournement de situation.

Aucun commentaire: