12 octobre 2009

Pour la région Bruxelles-Capitale, l'image d'Israël véhiculée par les médias est souvent "parcellaire"

***
Des images 'parcellaires' de bombardements de Gaza par l'armée israélienne en 2002 et 2009











Un ami belge m'a envoyé cette information ...

Voici comment la région Bruxelles-Capitale fait la promotion du commerce avec Israël :


ISRAEL, du 6 au 10 décembre 2009 MISSION MULTISECTORIELLE ECONOMIQUE ET COMMERCIALE
ISRAEL - TEL – AVIV, du 6 – 10 décembre 2009


La Direction du Commerce extérieur du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale a le plaisir de vous annoncer qu’elle organise, en collaboration avec Flanders Investment & Trade et AWEX, une mission économique multisectorielle en Israël. Cette mission aura lieu du 6 au 10 décembre 2009 à Tel-Aviv (voir programme détaillé en annexe 1).

Cette mission s’adresse à toutes les entreprises qui souhaitent établir des relations commerciales en Israël.

MARCHE / CONTEXTE ECONOMIQUE
Malgré un contexte régional troublé, l'économie est forte et dynamique. En 60 ans, Israël s'est imposé comme une puissance économique régionale majeure, avec un PIB de près de 160 milliards €, soit environ 23.246 €/habitant, équivalent à celui de l'Espagne. A lui seul, le PNB d'Israël est supérieur aux PNB de la Syrie, la Jordanie et du Liban réunis.

La capacité de production est très performante. La main d'œuvre est qualifiée. Le pays dispose d'infrastructures modernes. Le réseau bancaire est bien développé et performant. La recherche et le développement y sont privilégiés.

L'économie est fortement ouverte sur l'extérieur ainsi qu'en témoigne la part substantielle des exportations dans le PNB.

Israël a conclu un Accord d'Association avec l'Union européenne, avec laquelle elle est en libre-échange commercial. Des accords de libre-échange ont été signés avec de nombreux pays, dont les USA et le Canada. Israël devrait devenir sous peu membre à part entière de l'OCDE. Comme vous le savez, l'image véhiculée par les medias est souvent parcellaire. Ceux-ci ont en effet tendance à mettre en exergue et à exagérer les aspects négatifs et à passer sous silence les réalisations de ce pays dynamique dont l'économie n'a cessé de se développer depuis sa création en 1948.

Les hommes d'affaires venant pour la première fois en Israël sont généralement surpris par la normalité de ce pays, où les pratiques d'affaires sont fort similaires aux nôtres et s'y sentent généralement en sécurité.
Plusieurs pays européens y sont très actifs au niveau du commerce, des investissements et de la participation aux grands projets d'infrastructures (Italie, Allemagne, Espagne, France pour n'en citer que quelques-uns).

Israël est le 17ième fournisseur de la Belgique, devançant ainsi la Suisse et la Finlande. De plus, Israël vient se placer en 12ième position dans la liste des clients de la Belgique, donc bien avant la Chine, la Pologne et le Japon.

Quelques marques de produits belges présents sur le marché israélien : Côte d'Or, Fruibel, Callebaut, Ortis, Algist Bruggeman, Leffe, Hoegaarden, Stella, Leonidas, Daskalides, Valentino, Alpro, Ecover, Kipling, Olivier Strelli, Lambiotte, Capilustro, Gyproc, Caterpillar, Domintell, SMB,...

Les secteurs à privilégier : plusieurs secteurs « porteurs » ont été identifiés, notamment l’environnement, l’appareillage industriel, les grands travaux d’infrastructures (portuaires, urbaines, ferroviaires, routières et aériennes), la pharmacie, l’appareillage médical, les instruments de laboratoire, l’industrie alimentaire, le tourisme, ainsi que tout autre secteur d’activité qui présente des opportunités pour le marché israélien.

Pour de plus amples informations sur le marché israélien, n’hésitez pas à consulter le site de notre bureau économique et commercial à Tel-Aviv : http://exporterenisrael.editme.com

POURQUOI PARTICIPER
Lors de cette mission, nous garantissons des contacts individuels avec des acheteurs israéliens.

Ces derniers sont sélectionnés par les soins de notre attaché commercial à Tel-Aviv, en fonction du profil de votre entreprise et des besoins du marché israélien.

Une telle mission commerciale crée des possibilités de réseautage et de rencontres avec des décideurs, qui, lors d’un voyage d’affaires ordinaire, seraient impossibles à atteindre.

Si vous le souhaitez, Bruxelles Export s’occupe de toute une série d’aspects pratiques (hôtels, vols), ce qui vous permettra de profiter au maximum des rencontres avec les importateurs intéressés sans trop de travail d’organisation et de pertes de temps sur place.

INSCRIPTIONS
Les inscriptions sont possibles jusqu’au 30 octobre 2009.

FRAIS ENGENDRES PAR LA MISSION

Droit d’inscription 100 € / PME
200 € / entreprise de plus de 250 personnes
Chambres d'hôtel Tel Aviv: 130 € / nuitée (petit déjeuner compris)
Vols Bruxelles – Tel-Aviv (aller-retour) :
564,17 € (Tarif spécial groupe: min. 10 personnes) (Tarif individuel : 850,00 €)

Commentaire

J'espère que la campagne BDS belge fera tout pour obtenir l'annulation de cette mission. Vive le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions contre Israël !

Conférence avec Ilan Pappe à Bruxelles le vendredi 23 octobre organisée par le Collectif Palestine de Bruxelles ...

Aucun commentaire: