13 novembre 2009

L'unité avance en Basse-Normandie

***
Communiqué de presse

Les représentant-es du NPA et du Parti de Gauche des 3 départements, de la Manche, de l'Orne et du Calvados se sont rencontrés le mardi 10 novembre à Mondeville (14).

Le NPA et le PG ont débattu et échangé sur les élections régionales de mars 2010 dans un esprit constructif, pour redonner espoir à toutes les couches de la population touchées par les contre-réformes de ce gouvernement et se tourner vers une gauche qui ne renonce pas.

Le NPA et le PG poursuivent leur travail commun pour aboutir à un accord pour la constitution de listes au premier tour, indépendant du Parti Socialiste et d'Europe-écologie, sur un programme anticapitaliste et antilibéral, intégrant des mesures sociales et écologiques:

-arrêt de toutes subventions aux entreprises privées, aux lycées privés, à la formation professionnelle contrôlée par le patronat
-développement et gratuité des services publics de transport.

Le NPA et le PG s'engagent sans ambigüité à battre la droite au 2ème tour, en proposant des fusions démocratiques de toutes les listes de gauche sur la base des suffrages obtenus au 1er tour, à l'exclusion de tout accord avec le MODEM. Le même engagement sera demandé au PS et à Europe-écologie. Notre participation aux exécutifs se fera sur la base de notre programme sur lequel nous serons élus.

Le NPA et le PG ont la volonté de porter des projets de transformation sociale avec leurs élu-es régionaux.

Les représentant-es du NPA et du PG appellent au rassemblement de toute la gauche radicale pour porter l'espoir d'un changement politique au sein du conseil régional de basse Normandie.

Le 10 novembre 2009

Aucun commentaire: