22 décembre 2009

Interdiction de la burqa : l'UMP propose un projet de loi

***
Jean-François Copé annonce le dépôt d'un projet de loi interdisant la burqa et le niqab (de fait) en janvier. L'UMP trempe donc dans l'islamophobie la plus abjecte, tout en se cachant derrière l'écran de fumée du "respect de la femme" et du maintien de l'ordre public.

Pas besoin ici de développer les arguments contre une telle loi, ni de dénoncer l'hypocrisie de la droite et ses alliés à gauche. Le discours de Copé et de ses amis ne sont pas dignes d'une réponse. C'est la mobilisation qu'il nous faut. L'idéal serait que la gauche toute entière annonce clairement son intention de combattre cette nouvelle offensive raciste et islamophobe. Il y a quelques signes depuis que le fameux débat sur l'"identité nationale" a pris le tournant ouvertement antimusulman qu'on connaît qu'une partie de la gauche - encore très minoritaire, certes - commence à prendre conscience du danger de l'islamophobie. Même quelques représentants de la droite, dont récemment l'ancien premier ministre Alain Juppé, s'en inquiétent.

Mais attendre que les grandes organisations de la gauche, comme le PCF, et de l'extrême gauche, comme le NPA, réagissent serait fatal. Il y a fort à parier que leurs condamnations se limitent à des voeux pieux, avec des arguments contre-productifs et réactionnaires tels celui de l'"inefficacité" d'une loi. Dans le meilleur des cas elles vont se contenter de communiqués de presse embarrassés.

Il va falloir donc que ceux à gauche, y compris ceux qui sont minoritaires dans leurs propres partis, qui s'opposent réellement et par principe à ce projet de loi, et ceux parmi les membres des différentes associations musulmanes qui sont ouverts à l'idée, s'allient et proposent des actions efficaces pour retourner la situation.

Aucun commentaire: