12 janvier 2010

Contre l’identité nationale, pour la conscience de classe !

***
Un article de John Mullen (NPA 47, Marxistes Unitaires)

La campagne de propagande gouvernementale sur l’identité nationale aura servi avant tout à libérer la parole raciste et islamophobe. Lancée en période de crise sociale, où les licenciements pleuvent et les directions syndicales refusent de cristalliser le mécontentement et la colère généralisés, la campagne cherche à s’assurer que la population rejette ceux qui sont désignés comme des boucs émissaires plutôt que se battre contre leurs ennemis de classe pour la justice sociale.

Dans une telle période, beaucoup de travailleurs peuvent croire qu’une cohésion nationale renforcée dans ces temps difficiles ait quelque chose de positif. Il faut que les anticapitalistes proposent une alternative à l’identité nationale. Cette alternative est la conscience de classe.
Lire la suite ...

Aucun commentaire: