20 mars 2010

Affrontements entre police et antifascistes à Bolton (Angleterre)

Des photos sur le site du journal The Guardian
***


Des manifestants antifascistes derrière des banderoles syndicales et de l'association Unite Against Fascism, Bolton, le 20 mars 2010

Au centre-ville de Bolton, 2 000 manifestants antifascistes font face en ce moment (samedi 20 mars) à des assauts répétés de la police, perturbant les efforts des forces de l'ordre (bourgeois) pour protéger les Nazis de l'English Defence League.

L'English Defence League est un mouvement où côtoient des Nazis aguérris au passé juridique souvent lourd, parfois membres du British National Party (parti d'extrême-droite qui a deux députés au parlement européen), et des groupes de supporters ultra-nationalistes et racistes. Le BNP espère faire élire plusieurs députés au parlement britannique lors des élections législatives de 2010, ce à quoi s'oppose activement une large coalition de forces de la gauche. Le BNP/EDL met en avant ce qu'ils appellent, à l'instar du Front National en France, le danger que représenterait la minorité musulmane.

Il y a eu plus de 50 arrestations parmi les antiracistes, dont deux porte-parole de l'association Unite Against Fascism, Weyman Bennet et Martin Smith.

Si la plupart des camarades devaient être libérés rapidement, il est possible que l'Etat tente de faire de Weyman et Martin un exemple, afin d'intimider et de diviser (entre 'extrémistes' et 'manifestants pacifiques') la résistance contre les Nazis.

Dans le même but, et comme lors des précédentes manifestations, la police a mené dans les jours précédant la manifestation une campagne de dissuasion sur le terrain, en s'appuyant sur des responsables de la mosquée, pour faire pression sur la communauté musulmane locale de ne pas se joindre aux contre-manifestants. Heureusement, cela n'a pas empêché plusieurs centaines de jeunes de forcer les lignes de police et de rallier le centre-ville où étaient rassemblés les Nazis et les antifascistes.

Le journal Socialist Worker se rend compte ici ...

Aucun commentaire: