22 avril 2010

Sarkozy nous déclare la guerre

***
Accablé par des sondages sans appel, contesté par des parlementaires de la majorité, incapable de mettre de l'ordre dans son propre gouvernement, sans réponse aux vrais problèmes des gens, sachant que la situation ne peut que s'empirer sur le front social, décidé de mener l'offensive jusqu'au bout sur les retraites, empêtré dans toutes sortes de contradictions ("le président du pouvoir d'achat", souvenons-en !), ridiculisé pour son style de vie, embarrassé par une guerre en Afghanistan qui n'en finit pas, Sarkozy a recours à une vieille recette de la droite - la démagogie sécuritaire et identitaire dans sa variante française de "défense de des valeurs républicaines et laïques".

C'est comme cela qu'il faut comprendre la dernière série d'annonces : interdiction de la burqa dans la rue (impensable il y a seulement quelques mois), suppression des allocations familialies pour des familles déjà en difficulté pour "lutter contre l'absentéisme à l'école", nomination d'un flic de choc à la préfecture de la Seine- Saint-Denis pour signaler la volonté de 'reconquête' des quartiers populaires.

A nous d'organiser la résistance sur toutes les lignes ! A commencer par des manifestations de grande ampleur ce 1er mai.

Aucun commentaire: