6 novembre 2010

Samedi 6 novembre : 8ème manifestation depuis le 7 septembre contre la réforme des retraites














A Paris, comme dans les plus de 200 autres villes de France où nous avons manifesté contre la réforme des retraites, l'ambiance selon le JT était à la résignation. Pour des journaux comme Le Parisien, la mobilisation était "en berne". Comme d'habitude, les journaleux ont vu ce qu'ils voulaient voir. En fait, l'ambiance, malgré la pluie, était plutôt festive et joyeuse. Beaucoup de manifestants chantaient, ils venaient déguisés - et quel sens de l'humour !

Il y avait du réalisme, bien sûr - mais un réalisme accompagné d'un réel plaisir d'être de nouveau ensemble et acteurs d'un mouvement qui aura vu la renaissance d'une véritable fierté de classe.

Parmi les manifestants, les travailleurs des raffineries, et notamment ceux de Grandpuits qui ont tenu tête si longtemps face au matraquage médiatique et policier, étaient accueillis en véritable héros. On se bousculaient même pour se faire photographier avec eux !

Sarkozy a le pouvoir, il peut envoyer ses flics et menacer les grèvistes de peines lourdes de prison, mais la dignité et la raison sont de notre côté.









Après les manifestations du 6 novembre, la position de la CGT ...

Aucun commentaire: