9 novembre 2010

Le 28 novembre, les Suisses auront à voter sur deux propositions xénophobes prévoyant le renvoi automatique des délinquants étrangers

***
La première proposition émane du parti d'extrême-droite, l'UDC (celui qui fut à l'origine de l'infame interdiction de construire des minarets), la deuxième a reçu le soutien d'un parti de la gauche institutionnelle (Part socialiste suisse). Nos camarades suisses expliquent l'enjeu, et appellent à un '2 fois Non' lors de la votation du 28 novembre : article de la Gauche Anticapitaliste (Suisse)

Des initiatives contre la double peine en Suisse

Aucun commentaire: