18 décembre 2010

L'UMP en équilibre instable

***
En grande difficulté dans les sondages, fortement concurrencé sur sa droite (Le Pen) et sa 'gauche' (Borloo, rejoint maintenant par Yade et Amara), harcelé par Villepin, ridiculisé par les humoristes, Sarkozy n'est plus depuis quelque temps le maître incontesté de la droite.

Son allié le plus proche, Hortefeux, est affaibli par ses deux condamnations, l'une pour des propos racistes, l'autre pour atteinte à la présomption d'innocence. A l'UMP, un groupe, la Droite populaire (sic) tente de tirer la majorité vers la droite. Lire cet article du Journal du Dimanche

Une autre partie de la droite ne cache plus sa sympathie pour le Front National, comme le 'philosophe' et ancien ministre de l'Education Nationale, Luc Ferry, qui dit préférer Marine Le Pen à Olivier Besancenot (voir le communiqué du NPA plus haut). Ou le député du Nord, connu également pour son homophobie, Christian Vanneste, de la Droite libre (sic).



Le couple de l'année ?






Qui a dit sur son blog (et plein de choses encore) ?

"Dans la majorité, certains s'étonnent ou font semblant de s'étonner de la popularité de Marine Le Pen (...) Soyons lucides, tout a été fait pour que l'on se retrouve dans cette situation. Ouvrir un débat sur l'identité nationale, tenir à tout propos des discours sécuritaires, stigmatiser l'immigré devenu bouc émissaire de tous les maux de notre société, opposer et diviser les catégories de Français entre elles, ne pouvait avoir que des conséquences moralement et politiquement dévastatrices".

Réponse : Jean-Pierre Grand, député UMP (villepiniste)

2 commentaires:

GdeC a dit…

En arriver à relayer l'opinion d'un Umpiste (un peu plus tolérant que les autres ?) pour nous sauver d'une certaine gauche, à quoi sommes nous réduits ! ;)

Colin Falconer a dit…

Mais évidemment je n'ai aucune illusion dans la droite 'sociale', mais quand quelqu'un dit la vérité, c'est tout à son honneur.