2 décembre 2010

Manifs étudiantes à Londres : un moment de bonheur collectif

***
par Philippe Marlière (enseignant à l'University College London)

Depuis le 24 novembre, à Londres, quelques centaines d'étudiants occupent la salle Jeremy Bentham située à côté de la bibliothèque principale de UCL (university college London), l'université où j'enseigne. Cette fac est aujourd'hui rejointe par plus d'une trentaine de campus également occupés : à Londres (School of Oriental and African studies, King's College, Goldsmith, London University of Arts, University of East London, South Bank university) et en province (Oxford, Cambridge, Leeds, Manchester, etc.). Note : et aussi la London School of Economics (LSE)

A UCL, les étudiants séjournent jour et nuit dans une vaste pièce d'ordinaire utilisée pour des réceptions, qui comprend deux petites pièces adjacentes ainsi qu'une cuisine.

Un mouvement rare pour la Grande-Bretagne

Cette occupation est le signe de la radicalisation des luttes étudiantes contre un projet de loi du gouvernement libéral-conservateur. Celui-ci envisage de doubler et à terme de tripler le montant des frais d'inscription. A ce stade, les étudiants devront débourser 9 000 livres sterling par an pour étudier. (...)

Lire la suite ici ...

Aucun commentaire: