17 janvier 2011

Tunisie : Henri Guaino se perd dans ses contradictions

***
Cherchez l'erreur !

Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, selon Reuters :

"Ça n'est pas à la France d'être le gendarme de la Méditerranée". (...) "La question est de savoir ce que la France devait faire. Imaginez que la France intervienne dans les affaires intérieures d'un ancien protectorat. Qu'aurait-on dit ?"

Et plus tard ...

(...) "Il est très difficile pour les gouvernements de ne pas tenir compte des situations de fait, de ne pas coopérer avec les gouvernements qui sont en place surtout pour des pays vis-à-vis desquels nous entretenons des relations qui sont à peine de la politique étrangère", a-t-il justifié.

La Tunisie, le Maroc ou l'Algérie, "c'est presque un problème de politique intérieure pour la France, tellement les liens sont étroits", a-t-il ajouté.

(Souligné par nous)

Aucun commentaire: