3 février 2011

Robert Fisk tells it like it is

***
Désolé pour mes amis français qui ne comprennent pas trop l'anglais, mais il y a peu de journalistes aussi lucides et qui écrivent aussi bien que Robert Fisk. Le titre se traduit ainsi: Laïcs et pieux, riches et pauvres. Ils défilèrent ensemble avec un seul but.

Ici, un article du Daily Mail Online avec des photos incroyables ...

Musulmane soumise ?

Article de Yassin Temlali, Place Tahrir, le 2 février 

Témoignage d'un journaliste belge, Chris Den Hond (La Gauche), daté le 3 février :
(...) Aujourd’hui, j'ai vu à nouveau de très nombreux blessés. Mais il y a désormais 4 ou 5 barricades, gardées en permanence, qui ont été dressées aux endroits stratégiques afin de protéger les manifestants des partisans du régime, qui tentent par tous les moyens d’occuper Al Tahrir avant la mobilisation monstre de demain.

Entre deux batailles, on assiste constamment à des meetings politiques, les gens discutent beaucoup, chantent des slogans, d’autres se reposent en attendant de remonter au « front ». Des gens des quartiers autour apportent de l’eau et des fruits pour ravitailler les occupants.
Dans une révolution, il est important de savoir ce qui se passe dans le camp opposé. Malgré les intérêts communs de ses différentes composantes, il existe des tensions importantes au sein de la classe dirigeante. Cet article de Yassin Temlali lève un peu le voile sur ces divisions : Pour éviter un naufrage général, le régime égyptien sacrifie son aile ultralibérale

Aucun commentaire: