21 mars 2011

Communiqué du NPA. Cantonales 2011 : abstention record et danger du Front national.

***
NOUVEAU
La droite appelle à voter pour la candidate EE-PS au 2ème tour à Saint-Denis. Un certain Didier Labaune de l'UMP fait cet appel afin de battre la candidate de gauche, Florence Haye, accusée d'être "responsable" de l'insécurité à Saint-Denis. En plus, c'est un type vulgaire qui crache sur son propre candidat, Julien Mugerin, qui lui appelle à voter blanc. Il faut voter massivement pour Florence Haye afin de déjouer cette manoeuvre grossière. Saint-Denis doit rester à gauche !
***
Résultats des candidats du NPA

Les cantonales, reflet de la crise politique

lundi 21 mars 2011

Avec plus de 55%, l'abstention est un des faits marquants du 1er tour des élections cantonales. C'est plus que pour les régionales de 2010. Seules les élections européennes de 2009 ont connu un taux d'abstention plus important. Ce dernier scrutin avant la réforme territoriale n'a pas mobilisé des citoyens qui doivent affronter les conséquences désastreuses des politiques d'austérité mises en oeuvre par le gouvernement et ne voient pas dans le positionnement des grands partis des raisons d'espérer un avenir meilleur.

Ces élections marquent une nouvelle défaite pour l'UMP qui est largement devancée par le Parti socialiste et talonnée par le Front national, qui n'était présent que dans les trois quarts des cantons renouvelables. C'est sans doute pour cette raison qu'un certain nombre de candidats UMP s'avançaient masqués.

Les 15% du Front national reflètent la montée perceptible des idées et propositions nauséabondes du FN dans l'opinion et qui sont un vrai danger pour la vie démocratique, les droits sociaux des travailleurs, les sans-papiers. Marine Le Pen profite à plein du débat sur l'identité nationale engagé par E. Besson. La politique sécuritaire, la xénophobie d'Etat du gouvernement Fillon participe pleinement à la dédiabolisation du Front national.

Le NPA qui présentait des candidats dans un peu moins de 200 cantons obtient des résultats inégaux et difficilement interprétables nationalement.

Pour le second tour, chaque candidat du NPA précisera les consignes de vote. Mais, le NPA appelle à voter pour le candidat de gauche lorsqu'il reste en lice contre le Front national. Par contre, le NPA n'est pas pour la constitution d'un Front républicain et n'appelle pas à voter pour un candidat UMP contre le FN.

Le 21 mars 2011

Note

A Saint-Denis, sur fond d'abstention massive (71%), la candidate de 'rassemblement' de la gauche (essentiellement autour du PCF), Florence Haye, est arrivée en tête. Le candidat du NPA a obtenu 2,9% des voix, alors que le FN a fait une percée importante (18%) sans avoir réellement fait campagne. Seules Florence Haye et la candidate EE-PS peuvent se maintenir. Le NPA de Saint-Denis après avoir discuté longuement de la signification des résultats, se félicite de l'échec de la tentative du PS, avec ses alliés d'Europe Ecologie, d'arriver en tête au premier tour. Au 2ème tour, le NPA appelle à voter pour Florence Haye.

Communiqué du NPA Saint-Denis:

Le 1er tour des élections cantonales s'est soldé par une abstention record, 71%, signe d'un désaveu massif des dionysiens qui ne voient pas dans le programme des partis, y compris de gauche, des solutions à leurs problèmes.

Cette abstention a favorisé le Front national qui profite du chômage, de la misère, des difficultés sociales rencontrées pour mettre en avant des solutions qui ne peuvent conduire qu'au développement du racisme, à l'effondrement des solidarités et à la division entre les opprimés.

Le NPA, qui a recueilli 99 voix soit 2,90%, remercie les électeurs-trices qui lui ont fait confiance et appelle à voter pour Florence Haye, arrivée en tête au 1er tour.

Cet appel n'est pas un soutien à la politique de gestion de la prochaine majorité PC-PS-Verts du département.

En effet, pour combattre les inégalités sociales, pour le droit à l'emploi pour toutes et tous, pour imposer le partage des richesses, il n’y a pas d’autre solution que de construire une alternative politique claire en rupture avec le capitalisme.

Aucun commentaire: