11 mars 2011

Geoffroy Didier (UMP), candidat aux cantonales, jure qu'il n'est pas raciste

« Non aux minarets dans le Val d’Oise! Non à la burqa dans le Val d’Oise! Non à l’asservissement des femmes dans le Val d’Oise! » Voilà le contenu d’un tract distribué par Geoffroy Didier, le candidat de la majorité dans le canton de Gonesse, a révélé la section locale du PS dans un article de son site Internet intitulé « Geoffroy Didier, candidat UMP d’extrême droite ».
Geoffroy Didier, l’ancien conseiller technique de Brice Hortefeux au ministère de l’Immigration, « assume » le tract mais nie toute « dérive » et toute « stigmatisation des musulmans ». Même si une loi encadre déjà le port de la burqa et que le problème des minarets n’agite pas vraiment le Val d’Oise – il y en a un à la mosquée d'Argenteuil – il estime faire son travail de « républicain » en alertant ses concitoyens: « Il ne faut pas attendre que les choses arrivent pour les en parler. »
Si le candidat de la majorité présidentielle dans le canton de Gonesse (95) n'est pas raciste, il est un très bon imitateur. L'odeur de l'islamophobie émanant de l'Elysée et du QG du Front National devient vraiment insupportable.

Lire ici cette nouvelle sur cette campagne nauséabonde ...

Certains supplétifs musulmans du pouvoir sarkozien commencent à en être dégoûté, comme Abderrahmane Dahmane, conseiller du président à l'intégration, qui vient d'être limogé pour avoir refusé de cautionner le 'débat sur l'islam' (rebaptisé 'débat sur la laïcité') organisé par l'Elysée dans le but de râcler des voix dans les bas-fonds de la république.

Aucun commentaire: