29 novembre 2011

Guéant démission !

Communiqué du NPA: Guéant, chargé de mission anti-immigrés

lundi 28 novembre 2011

Le ministre de l'intérieur est en fait le chargé de mission de N. Sarkozy, pas encore candidat, pour tout ce qui concerne l'immigration.

Chaque jour, il choisit une cible et distille des déclarations qui visent à chasser sur les terres du Front national.

Après la volonté exprimée de durcir l'accès à la nationalité et les modalités pour obtenir le droit d'asile, c'est au tour du nombre d'étrangers accueillis en France d'être la cible de ses attaques.

Dimanche 27 novembre, il a estimé qu'il fallait réduire de 10% le nombre d'étrangers arrivant en France, au nombre de 200 000 actuellement.

Et bien évidemment, pas question d'accepter que les étrangers venant d'un pays hors Union européenne puissent voter aux élections locales.

La proximité de ses déclarations avec celles de Marine Le Pen est évidente.

La droite et l'extrême-droite se donnent la main pour tenter d'empêcher une évolution de l'opinion qui semble accepter le vote des étrangers non communautaires aux élections locales, d'après un sondage récent.

La mise à l'index des immigrés en période de crise économique c'est la vieille tactique du bouc émissaire.

Les immigrés ne sont responsables en rien de le crise actuelle. Ils en souffrent comme la quasi totalité de la population. La misère et le chômage contraignent certain-e-s à s'expatrier pour tenter de trouver un emploi.

Pour le NPA, les déclarations à répétition de C. Guéant sont insupportables. Le racisme et la xénophobie ça suffit !

Le NPA continuera à faire campagne contre les expulsions, pour la régularisation de tous les sans-papiers et l'égalité des droits dans tous les domaines, y compris le droit de vote à toutes les élections.

Mon avis:

Avec le durcissement de la crise, une partie de la classe dirigeante se retourne vers l'extrême droite. Celle-ci - ou des gens qui lui sont tellement proches que les différences sont négligeables - est déjà au pouvoir ou participe à la coalition gouvernementale en Hongrie, en Grèce, en Italie ... Le niveau élevé dans les sondages du parti de Marine le Pen incite Sarkozy à mettre en avant les thèmes chers aux électeurs du FN - et le ministre de l'intérieur est l'instrument qu'il a choisi pour faire cette sale besogne. La démission de Guéant serait une mesure de salut public et un avertissement à nos dirigeants que nous n'accepterons pas de telles dérives en France. Mais il faudra que la gauche aille bien plus loin et mène une campagne conséquente pour le droit de vote de tous les immigrés, contre toutes les discriminations (nationales, ethniques, religieuses ...), pour la régularisation de tous les sans papiers, pour l'abrogation des lois anti-immigrés et islamophobes, contre la chasse aux Rroms etc. Il faut que les candidats de gauche intègre cette dimension antiraciste non seulement dans leurs programmes mais de manière effective et visible dans leur campagne. Et ce serait bien qu'ils se mettent d'accord pour lancer une initiative commune dans ce sens.

Le tract hebdomadaire du NPA, Français-immigrés: égalité des droits !

Aucun commentaire: