21 avril 2012

Y aura-t-il un 'vote musulman' ?

***
"La droite a poussé les musulmans vers la gauche", sur Slate.fr (ajoutons que la gauche ne le mérite pas vraiment)
(...) Du coup, peut-on prévoir dans quel sens ira le «vote musulman»? M'hammed Henniche relève que les Français musulmans vivent principalement dans les quartiers défavorisés, qui sont aussi les zones où l'abstention est traditionnellement forte.

Néanmoins, le président de l'UAM93 relève que deux candidats ont particulièrement la faveur du vote musulman: Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly. Et François Hollande, mais dans une moindre mesure, Mélenchon et Joly ayant un discours pro-palestinien. Selon lui, ceux qui votaient Chirac ont abandonné l'UMP avec le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Al-Jazeera lui fait remarquer que Marine Le Pen a parlé d'islamo-gauchisme.

«C'est vrai (…) il y a une alliance entre les musulmans et la gauche. Mais cette alliance a été créée par la droite, qui a poussé les musulmans vers la gauche.»
Electeurs musulmans ! Quel choix en 2012 ? par Nourredine Aoussat
(...) Nicolas Sarkozy, durant tout son mandat, n’aura prononcé le mot « islamophobie » que deux fois : lors d’un dîner ramadanesque à la mosquée de Paris, par la voix de son Premier ministre qui a lu son discours adressé à la communauté musulmane, et au cours de sa visite de l’université de Constantine, dans une allocution où il prononça sa fameuse phrase : « La France ne transigera pas avec l’islamophobie ».

En effet, depuis ce fameux discours de décembre 2007, c’est tout le contraire qui a été fait, la droite Sarkozyste ne cessant d’alimenter et d’attiser l’islamophobie. Même lors de sa dernière visite, au mois de mars, à la mosquée de Paris, pour déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des soldats musulmans morts pour la France, Sarkozy n’a rien fait pour corriger le tir et dénoncer cette haine islamophobe qui, à plusieurs reprises ces cinq dernières années, a profané les tombes de ces mêmes soldats. Hélas, aucun mot d'apaisement n’est sorti de sa bouche.
Des recteurs de mosquée vont appeler à voter François Hollande, par Stéphanie Marteau (Marianne2)
(...) A la Défense, dans la salle de prière de la mosquée provisoire de Puteaux, nichée au pied de la tour de la Société Générale, le message sera encore plus explicite. Devant un millier de fidèles, un appel au vote sera lancé en faveur de François Hollande par les militants du Front des Banlieues Indépendants, qui redoute une abstention massive dans les quartiers populaires. Ils exhorteront les fidèles à « voter contre ceux qui n’ont eu de cesse depuis des mois de criminaliser la communauté musulmane (…) et à voter utile, c'est-à-dire François Hollande ».
Le Poireau Rouge: Tant mieux, si c'est sans illusions dans François Hollande et le Parti Socialiste, qui n'ont rien fait pour empêcher le vote des lois islamophobes à l'Assemblée (quand ils ne les ont pas activement soutenues). De toute façon, si le 'vote musulman' fait peur aux journalistes de Marianne, ils peuvent se rassurer - les musulmans, comme tous les électeurs, ne sont pas des moutons et voteront pour le candidat de leur choix. Par contre, il faudra répéter inlassablement - et cela vaut pour tou-te-s les exploité-e-s et opprimé-e-s quelque soit leur 'appartenance' - que l'abstention est toujours le mauvais choix.

Aucun commentaire: