12 juin 2012

Duel PS-Front de Gauche à Saint-Denis au 2ème tour des élections législatives

***
Communiqué du Front de Gauche de Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse

Le Front de Gauche de Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse apporte son soutien plein et entier à Patrick Braouezec, son candidat sur la deuxième circonscription.
Ses militantes et militants, sympathisantes et sympathisants, réunis en Assemblée Citoyenne, dénient le droit à Mathieu Hanotin d’utiliser le logo du Front de Gauche.
François Hollande aura une majorité à l’Assemblée Nationale.
La droite et l’extrême-droite sont éliminées. Il n’y a pas de danger de ce côté.
Face à la crise, pour ne pas décevoir encore, la gauche doit être celle qui ne se résigne pas, qui ne cède pas aux marchés financiers. Patrick Braouezec est de cette gauche qui est aux côtés des plus modestes pour être aux côtés de tous.
Plus que jamais, dans une époque de crise où les conditions de vie et les droits de tous sont remis en question, Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse doivent rester des villes de résistances, rebelles, insensibles aux opérations politiciennes. Elles doivent continuer à construire un autre avenir avec tous leurs habitants et salariés.
Par toutes ses actions, dans les luttes comme à l’Assemblée, Patrick Braouezec a montré sa capacité à faire entendre cette gauche exigeante.
Nous appelons à voter et faire voter le dimanche 17 juin 2012 pour Patrick Braouezec et  Carinne Juste.
12 juin 2012

***
Communiqué du Comité de Saint-Denis du NPA

Le candidat du PS est arrivé en tête. C’est un tournant dans l’évolution des rapports de force. La poussée nationale d’un vote utile pour se débarrasser de Sarkozy, se fait au détriment des forces à gauche du PS.
L’abstention particulièrement forte atteint 56% et s’ajoute au 27% exclus du droit de vote parce que résidants étrangers. Les scores de l’extrême gauche sont très bas. On constate avec inquiétude la capacité du FN à tromper une partie de l’électorat populaire par son discours anti-crise et anti-immigré, ce qui provoque le ralliement d’une partie de la droite à ses thèses.
Des plans de licenciements, des réductions d’effectifs, sont en cours à l’hôpital de Saint-Denis, à Roto 93 à Blanc-Mesnil ou à PSA Aulnay. Nous ne pouvons faire confiance à Hollande et à sa politique pour s’opposer aux plans patronaux et à l’austérité. C’est notre désaccord avec le Front de Gauche qui pense possible une majorité avec ce gouvernement.
Face au PS, le NPA appelle au 2ème tour à voter pour Patrick Braouezec, tout en réaffirmant la nécessité de constituer une opposition de gauche.
Le NPA appelle tous ceux qui veulent combattre l’austérité à construire les mobilisations pour refuser de payer la crise.

Aucun commentaire: