11 juin 2012

Législatives 2012: Résultat du 1er tour à Saint-Denis

***
NOUVEAU: Patrick Braouezec sera candidat au 2ème tour, sans le soutien de son ancien parti, le PCF, face au candidat du PS. Le comité de Saint-Denis du NPA lui a apporté son soutien.
***
Dans la 2ème circonscription de la Seine-Saint-Denis (celle qui comprend la commune de Saint-Denis à l'exception des quartiers sud, avec les villes de Pierrefitte et de Villetaneuse), le résultat du 1er tour représente un tournant.

A gauche, le nouveau, jeune et très 'clean' candidat du Parti socialiste, Mathieu Hanotin, malgré la présence d'une liste dissidente, devance le député sortant (Front de Gauche) Patrick Braouezec (31,17%), avec 36,51%. (En passant, on peut noter que la candidate socialiste en 2007 était une femme d'origine africaine - en espérant que ce changement n'a pas été un facteur important.)

La différence est due moins au tassement du score de Braouezec (-1,55%) qu'à une montée en flèche du vote PS (+16,14%). Une bonne partie de ses nouveaux électeurs 'socialistes' provient sans doute de la droite, l'UMP s'étant effondré (-13,51%), et du Modem (-8,39%). Un vote tactique en quelque sorte, pour virer le sortant 'rouge' (qui a cependant un bon profil de gestionnaire, en tant que Président de Plaine Commune).

Pendant la campagne, Braouezec a plus mis l'accent sur sa stature personnelle (et sa réelle popularité) que sur ses différences avec la gauche présidentielle, même s'il n'a pas oublié de rappeler les principaux points du programme du Front de Gauche, comme le SMIC à 1 700 euros brut. Son principal slogan était assez ambigu : 'Pour la réussite de la gauche' - un slogan qui pris au sens commun de la 'gauche' aurait pu servir au candidat du PS.

Le score des Verts, à 2,93%, est stable.

A droite, le FN (9,46%), devance l'UMP (9,12%). Le parti de Marine Le Pen gagne 4,37 points, ce qui est relativement peu vu le très mauvais score du candidat de l'UMP (d'origine indienne !).

L'extrême gauche est à un niveau historiquement bas, et encore, la candidate du NPA, avec 1,19% (exactement le même score que Philippe Poutou aux présidentielles dans la circonscription), obtient le meilleur score pour son parti du département. En 2007 la même candidate avait obtenu 2,61%. LO baisse encore, de 0,87% à 0,72 %.

Près de six électeurs sur 10 n'ont pas voté.

A l'heure où j'écris, le profil du 2ème tour n'est pas connu, car Patrick Braouezec n'est pas sûr de se maintenir. A mon avis, ce serait dommage de laisser le PS gagner le siège sans combat. Si Braouezec se maintient, voter et faire voter pour lui s'impose, tout en sachant que la présence d'un groupe de députés Front de Gauche à l'Assemblée Nationale ne suffira pas - loin de là - pour résister à l'austérité.

Résultats complets de la 1ère et de la 2ème circonscriptions.
***
Pour se faire plaisir, Claude Guéant en difficulté à Boulogne-Billancourt !
***
Résultats nationaux: Communiqué de la GA
***
Le NPA a présenté environ 340 candidats, dont seulement 18 ont affranchi la barre du 1% (dont deux à Saint-Denis, dans la 1ère et 2ème circonscriptions !). Il aurait fallu 50, dans 30 départements, pour pouvoir toucher la subvention de l'Etat. LO et SEGA (Les Alternatifs, Gauche Anticapitaliste et d'autres) se trouvent dans la même situation délicate. Je m'étais interrogé sur la tactique électorale de l'extrême gauche dans cet article publié le 1er juin.
***
Dans la 11ème circonscription du Pas-de-Calais (Hénin-Beaumont), Jean-Luc Mélenchon a échoué dans sa tentative de battre Marine Le Pen dans son fief. Avec 21,48% des voix exprimées, il améliore cependant son score aux présidentielles, et termine juste derrière le candidat socialiste. A titre de comparaison, le candidat du PCF en 2007 n'avait réalisé un score de 8,74%. Un autre résultat était donc tout-à-fait possible. On peut critiquer sa décision, qu'on savait risquée, de mener cette campagne, ou sa façon de la faire. Mais l'extrême gauche, dont les 4 candidats (!) selon la classement officiel ne totalise que 1,25%, est mal placée pour lui donner des leçons. Pour l'anecdote, la candidate de LO, avec 0,62%, passe devant celle du NPA (dont le score s'effondre, passant de 3,59% en 2007 à 0,34%). Il va falloir travailler à l'unité des antifascistes, y compris dans certaines circonstances sur le terrain électoral.

4 commentaires:

Christel a dit…

Bonjour,
J'espère qu'il se désistera au profit de Mathieu Hanotin qui est jeune et qui a vraiment envie de transformer les choses notamment à Saint-Denis. P Braouzec ne comptait pas se présenter à l'origine mais il a rempilé car les communistes ne trouvait personne d'autres pouvant éventuellement battre le candidat du PS. Quand j'entends les communistes ou Front de Gauche dirent qu'ils sont chez eux ici cela veut dire quoi. Hier soir à la mairie Saint-Denis j'ai parfois cru que c'était l'UMP qui devançait P Braouzec.

Colin Falconer a dit…

Christel,
A St Denis, si le PS passe de 20% à 37% ce n'est certainement pas parce que leur candidat est jeune et beau mais parce que les électeurs de droite (moins 14%) et du Modem (moins 8%) ont voté massivement pour lui ! Vous voyez comment le score du FN n'a bizarrement augmenté "que" de 4% alors que l'UMP s'est effondrée. La baisse du score de Braouezec est finalement toute relative. Et surtout, avec 42% de votants, on ne peut pas dire que les Dionysiens ont donné un avis clair et net (sans parler du quart de la population qui n'a pas le droit de vote).
J'espère que Braouezec décidera de se maintenir, donnant aux électeurs la possibilité dire s'ils font entièrement confiance à Hollande ou s'ils préfèrent une gauche de gauche. Comme la droite et l'extrême droite sont éliminées, il n'y a aucun risque pour la gauche. Malheureusement, il y a tout lieu de penser qu'il sera victime d'un accord entre les appareils des partis.
Fraternellement,

Christel a dit…

Bonjour,
Je n'ai pas fait la campagne du PS mais quand je vois le bilan de Braouzec et de Paillard je souhaite ardemment le changement. Cela fait 10 ans que j'habite dans cette ville et très franchement je ne vois pas vraiment les améliorations. Ceci dit Braouzec est passé en tête à Saint-Denis contrairement aux 2 autres communes. De toute façon si le PS passait cela ne serai pas dramatique car elle resterait à gauche. Même si nos 2 notions de gauche ne sont pas les même. Certaines communes qui étaient communistes ont basculé à droite pour y rester durablement. Bonne journée à vous.

Anonyme a dit…

En tout cas , là où j'habite on a déjà testé la formule PC--> PS et il n'y a pas photo : un député-maire qui fait sa carrière , ne reçoit pas, a voté OUI au TCE , a laissé faire le MES , accepte tous les projets eurolibéraux , qui a viré les sans-papiers de Cachan manu militari avec le préfet ...qui est à fond dans le projet de dévastattion spéculative du Grand Paris - et va démolir les habitations du centre ville pour laisser faire les spéculateurs immobiliers . Des tas de procès sont en cours mais les gens sont faibles et isolés ( pas de moyen de diffusion face à cet élu avocat lui-même surnommé Le Bétonnec ).
ll était passé de quelques voix il y a 10 ans et maintenant , on vit avec ça , résigné et tu parles d'un changement : c'est du Barroso pur sucre .
Un arriviste comme il y en a tant dans les 320 .
Au fait avec tous les leviers du pouvoir à gauche , rien ne peut empêcher de mener une vraie politique de gauche , rien si ce n'est que ce PS n'est que la main des instances libérales européennes et on ne manquera pas de le constater , impuissants .