19 septembre 2012

Déclaration des Socialistes Révolutionnaires (Egypte) : "A propos de l’offense aux musulmans"






Le mouvement des Socialistes Révolutionnaires affirme son rejet catégorique de toute attaque contre les lieux sacrés et les symboles religieux, qu’ils soient islamiques ou chrétiens, comme il rejette tout ce qui est susceptible de renforcer les penchants et les polarisations d’ordre confessionnel et de diviser les rangs de la majorité des masses d’ouvriers et de paysans, de pauvres et d’opprimés, et d’affaiblir leur lutte, leur unité et le développement de leur conscience et leur auto-organisation dans leurs batailles contre les gangs d’exploiteurs et d’investisseurs qui régentent et contrôlent les moyens de subsistance et le sort de millions.
Nous soulignons aussi que la vraie bataille des révolutions arabes est une bataille contre l'impérialisme américain et non contre les autres cultures ou contre la liberté d'expression, et que cette bataille ne vaincra qu’avec la continuation et l’accroissement de la lutte radicale des travailleurs et des opprimés de tous les peuples contre leurs exploiteurs et leurs bourreaux à l’intérieur et à l'extérieur.
La lutte contre l'impérialisme américain ne peut être réduite à une simple question de « choc des civilisations », et la lutte populaire par le bas pour l'indépendance et la libération nationale ne peut être remplacée par l’action d’un petit groupe qui utilise la violence contre les ambassades et les sites américains en Libye, en Egypte et au Yémen.
En même temps que la colère contre l'Amérique s’enflamme, les dirigeants des Frères musulmans et des salafistes tiennent à maintenir les relations diplomatiques, économiques et militaires avec les Etats-Unis d'Amérique et ne prennent aucune mesure concrète pour mettre fin à la coopération avec ce système colonial et n’œuvrent pas sérieusement à annuler le honteux traité de paix avec l’entité sioniste qui dilapide l'indépendance nationale.
Mais à peine les  autorités se sont lavé les mains après les massacres commis dans le Sinaï et la destruction des tunnels menant à la bande de Gaza assiégée, et ce, dans une opération qui a gagné un soutien politique direct des gouvernements américain et israélien, et qui semble jeter les ponts de coopération avec eux.
Cet incident représente une tentative de frapper les révolutions arabes au niveau des valeurs collectives et démocratiques et le modèle de solidarité entre les peuples du monde pour se libérer de la tyrannie et qui a commencé à prendre forme avec ces révolutions qui ont inspiré les mouvements de protestation à travers le monde.
La rhétorique et les actes de colère qui dépeignent le rôle américain dans la région à travers l'hostilité culturelle et religieuse entre musulmans et chrétiens, ou entre l'Orient et l'Occident, n’auront de conséquence que de diriger la colère des peuples, y compris les masses affectées par le discours des courants de l'islam politique contre l'impérialisme, dans un sens confessionnel et chauvin complètement faux, ce qui donnerait l’opportunité aux dirigeants de ces mêmes courants — qui n'ont pas d'objection à faire des compromis avec les Etats-Unis et Israël — d'exercer leur art diplomatique loin de la pression de la rue.
Pour cela, notre mouvement appelle les masses populaires à mobiliser leurs forces et à organiser leurs rangs pour faire pression sur l'autorité élue pour :
- rejeter l'aide militaire américaine et  cesser toutes les formes de coopération avec les forces américaines ;
- annuler les accords Camp David une fois pour toutes ;
- soutenir la résistance palestinienne par tous les moyens possibles.
Les Socialistes Révolutionnaires
Le 14 septembre 2012

Aucun commentaire: