5 septembre 2012

"Monsieur Peillon, Depuis plusieurs années on m'interdit d'accompagner les sorties scolaires ..."

Monsieur Peillon,
Depuis plusieurs années on m’interdit d’accompagner les sorties scolaires à l’école de mon fils sous prétexte de laïcité, puisque je porte un foulard. Le gouvernement Sarkozy avait prévu, en publiant un circulaire il y a quelques mois, généraliser cette discrimination à l’ensemble des écoles de la République. Avec la nouvelle majorité, moi et mes amis de « Mamans toutes égales » espérions que cette discrimination soit enterrée pour de bon. Nous avons discuté avec le nouveau député de Montreuil, M. Hammadi, qui se disait opposé à cette discrimination et optimiste concernant l’annulation du circulaire et une prise de position contre l’interdiction des mamans voilées lors des sorties scolaires. Mais rien ne semble avoir été fait.
La rentrée est dans quelques jours. Tous les enfants attendent cet évènement avec impatience et excitation. Les miens et moi-même avec angoisse et stress. Comment leur expliquer qu’eux, fils de maman voilée vont encore être une année de plus humiliés et ce en toute légalité. Comment leur expliquer qu’ils vont une année de plus être montrés du doigt par leurs propres camarades de classe et par leurs maîtres lors des sorties scolaires ! Comment leur dire qu’une année de plus leur mère sera exclu du système scolaire car j’ai simplement choisi de m’habiller différemment.
La tolérance ne s’apprend-t- elle pas dès le plus jeune âge à l’école de la république ? Liberté, Egalité, Fraternité, la devise de la France ne veut plus rien dire pour mes enfants. Dois-je leur dire que la France ne veut pas d’eux car ils sont « trop » musulmans ?
Avez-vous M. Peillon essayé d’imaginer ce que vos enfants auraient enduré s’ils étaient à la place des miens et si votre femme avait été exclue comme moi? Quels sentiments auriez-vous eu? Pourriez-vous imaginer la douleur d’une mère qui est censée protéger ses enfants et qui ne peut le faire?
Quelle séquelles cela laissera a mes enfants et a tous les enfants de France dont les mères sont discriminées, dans quelques années?
A ce jour et malgré nos lettres de demande d’abrogation de la circulaire « Chatel », nous n’avons eu malheureusement aucune réponse de votre part. M. Peillon je vous demande de l’aide, pour moi, mes enfants et tous les enfants de France dont les mères ont décidé de porter un foulard. Je ne demande pas un traitement de faveur ou d’exception, mais juste l’égalité entre toutes les mamans de France.
On m’a dit « Le changement c’est maintenant », j’attends….
.
Je vous remercie M. Peillon de faire le nécessaire pour que le changement commence.

Anissa Fathi maman musulmane citoyenne française de Montreuil (93) et portant le foulard

Des sorties scolaires ouvertes à toutes les mères (Lettre ouverte au ministre de l'Education nationale) 

Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale,
Cela fait bien longtemps que nous, mères d'élèves scolarisés à l'école publique, sommes exclues des sorties scolaires de nos enfants et que ces derniers subissent cette violence de plein fouet tous les jours.
Votre prédécesseur, Luc Chatel, nous a stigmatisées et a permis à certains enseignants de nous désigner comme les parias de l'école tout en exigeant de nous la confection de gâteaux pour les kermesses et autres fêtes de l'école.
Au moment où l’Éducation nationale dénonce la démission de certains parents et où des allocations familiales sont suspendues à d'autres pour mauvaise éducation, comment expliquer l'exclusion de celles qui souhaitent seulement s'impliquer dans l'éducation de leurs enfants ? Des mamans qui veulent tout simplement jouer leur rôle dans le trio enseignants/élèves/parents.
Monsieur le ministre, tant la loi de 1905 que les conventions internationales ratifiées par la France – comme la Déclaration universelle des droits humains et  la Convention européenne de sauvegarde des droits humains – garantissent la liberté d’expression de toutes les convictions, y compris religieuses ; et ceci en public comme en privé. Nous sommes convaincues que le respect de la liberté de conscience et d’expression est l’un des piliers du vivre ensemble dans la société française, en commençant par l'école publique.
Vos prédécesseurs ont divisé la société française, ils ont exclu; vous serez sans aucun doute d’accord avec nous sur le fait qu’une société civile rassemblée et des lois qui intègrent sont préférables à une société divisée et à des lois qui excluent.
Pour nous mamans, le rassemblement c'est maintenant ! Le changement pour nous et nos enfants, c’est maintenant, à cette rentrée scolaire 2012.
Monsieur le ministre, plus qu'une abrogation de la circulaire Chatel, nous vous demandons des directives claires pour arrêter l'exclusion de mamans des sorties scolaires de leurs enfants.

Le collectif Mamans toutes égales, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), le Collectif féministe pour l’égalité (CFPE), les Amis de l’Ecole publique (AEP), l'Alliance for Freedom and Dignity (AFD), Participation et spiritualité musulmane (PSM), Homosexuels musulmans de France (HMMF), soutenus par l’Union juive française pour la paix (UJFP).

Aucun commentaire: