15 janvier 2013

Homophobes dégagez ! Mariage, adoption, PMA maintenant ! Tous et toutes dans la rue de 27 janvier

Crédit Photo: DA

Les homophobes, organisés par la droite, l'extrême droite et l'Église catholique ont donc manifesté à plusieurs centaines de milliers, ce dimanche 13 janvier, dans les rue de Paris. Dénonçant le mariage pour tous, le droit à l'adoption et la PMA, leurs défilés suintaient la haine homophobe. Alors que depuis de nombreuses années la Marche des Fiertés avait permis aux personnes LGBT d'être visibles et de prendre confiance en investissant massivement la rue, il était risqué pour une personne LGBT de se promener dans certains quartiers de Paris ce jour-là.

Les homophobes se nourrissent depuis des mois des tergiversations et des reculades du gouvernement et du PS. La fameuse « clause de conscience » des maires inventée par Hollande, l'aspect très limité du projet de loi dénoncé par une grande partie du mouvement LGBT et le retrait des amendements PMA par le PS, quelques jours avant cette manifestation, n'ont fait qu'encourager les homophobes à se mobiliser. Leur campagne, méticuleusement organisée et financée à millions, par l'Église catholique et l'UMP commence à marquer des points. Ainsi l'adhésion aux revendications du droit à l'adoption et à la PMA que les longues années de campagne du mouvement LGBT avait su rendre majoritaire s'effritent dans l'opinion. Ils entendent continuer leur mobilisation et demandent maintenant un référendum, ce qu'ils refusaient bec et ongles lorsque 2 millions de personnes défilaient dans les rues pour contester la contre-réforme des retraites.

Il ne s'agit pas seulement des soubresauts d'une vieille réaction en décalage totale avec la réalité. Il ne s'agit pas non plus uniquement d'une occasion pour la droite de se ressouder et de reprendre la main par rapport au Front national. La récente campagne présidentielle à montré une nette radicalisation de la droite en particulier sur la question du racisme. La campagne homophobe actuelle participe de cette même radicalisation et plus généralement d'une polarisation politique à l'œuvre dans toute l'Europe sur fond de crise économique et sociale d'ampleur. Il s'agit donc d'une bataille politique majeure qui nécessite que nous mobilisions et que nous organisions massivement notre camp.

La première riposte du mouvement LGBT, le 16 décembre dernier, soutenue par la plupart des syndicats et des partis de gauche à permis de rassembler plus de 100 000 personnes dans les rue. Elle a redonné confiance après des mois de campagne homophobe. Il s'agit aujourd'hui d'amplifier cette riposte pour regagner l'hégémonie dans la rue comme dans les têtes pour l'égalité des droits : mariage, adoption et PMA, et empêcher ce gouvernement de reculer de nouveau. Le collectif unitaire national a fixé de nouveaux rendez-vous, le 19 en régions et le 27 janvier à Paris auxquels la Gauche anticapitaliste avec le Front de Gauche appelle à participer massivement.

Nicolas Verdon

Manifestation dimanche 27 janvier 14heures de Denfert-Rochereau à Bastille
Pour participer et construire cette mobilisation :
- 100 000 tracts unitaires ainsi que des milliers d'affiches ont été tirés par le collectif unitaire en région parisienne.
- des transports en bus et des covoiturages s'organisent à partir de nombreuses villes.
Toutes les infos pour participer sur les sites : http://www.agissonspourlegalite.fr/http://pridemap.fr/
Le Front de Gauche à quant à lui tiré 200 000 tracts depuis décembre. Prendre contact avec la GA et les autres composantes du Front de Gauche.

Aucun commentaire: