24 mars 2013

Le Parti de Gauche à la croisée des chemins

Un article de Guillaume Liégard (Gauche Anticapitaliste)

 (...) L'évolution à gauche du PG n'est guère contestable il n'en demeure pas moins que certaines thématiques ne peuvent que froisser dans l'espace de la gauche radicale. A commencer par une référence que JL Mélenchon rappelle à satiété celle de François Mitterand. On ne voit pas bien ni dans le passé de l'ancien président de la République ni dans son bilan ce qui pourrait justifier une telle admiration. Bien au contraire.

Mais au-delà des appels aux mânes de la République dont on ne sait pas bien s'il s'agit d'une référence à la France révolutionnaire de 1793 ou à une troisième République pour le moins mythifiée et fantasmée, c'est la conception de la France comme puissance (impériale?) qui fait débat. Car si le PG est clair sur la sortie du nucléaire civil, ses réponses sur la force de frappe et donc le nucléaire militaire sont pour le moins ambiguës. 

En toile de fond, c'est bien le rapport à l'Etat tel qu'il est qui cristallise les interrogations sur le projet du PG. (...)

Aucun commentaire: