26 mai 2013

Agressions islamophobes en Grande-Bretagne, réaction des antiracistes

Islamophobic attacks rocket as racists seize on soldier's murder (Socialist Worker, 28 mai 2013)

Angleterre: De l'horreur terroriste au racisme, par Fred Leplat


Anti-fascist groups plan counter-demos as EDL marches spread across Britain (The Independnt)

Après le meurtre mercredi 22 mai d'un soldat britannique à Woolwich (sud-est de Londres), des militants antiracistes et de gauche se sont mobilisés contre l'extrême-droite et pour dire Non à l'islamophobie.

Anti-racists marching through Newcastle on Saturday













Ici, une manifestation à Newcastle (nord-est de l'Angleterre) où quelques centaines de fascistes (1 500 selon The Independent) de l'English Defence League essayaient de tenir la rue et semer la terreur dans la communauté musulmane.

Le site de Unite Against Fascism 

Ci-dessous: banderole syndicale (NUT: enseignants, UNISON: salariés du secteur public)



Déclaration du Socialist Workers Party: Ne laissons pas les racistes nous diviser ! (en anglais)

Scènes de chasse aux immigrés, dans Le Monde (un article qui recycle le cliché d'une classe ouvrière 'blanche' qui aurait profité de la croissance économique de l'ère de Margaert Thatcher)

10 attaques contre des mosquées depuis le meurtre de Woolwich, dans The Independent (en anglais)

Dimanche 26 mai: trois cocktails molotov sont lancés contre le centre culturel islamique de Grimsby (nord de l'Angleterre).












Lundi 27 mai: Des fascistes font le salut nazi lors de la manifestation organisée par l'English Defence League (un groupe raciste très mobile spécialisé dans les provocations antimusulmanes) près du monument aux morts à Whitehall, au centre de Londres. Leur dirigeant 'Tommy Robinson' a appelé à un 'Printemps anglais'.

Aucun commentaire: