22 juin 2013

Aujourd'hui en France, l'islamophobie tue


Commentaire du NPR: Voici un appel à un rassemblement silencieux à Argenteuil en solidarité avec les victimes des agressions islamophobes "et toutes les victimes de l'intolérance". A noter que les organisations politiques n'ont pas été autorisées à signer, alors que quelques unes, comme le NPA, la GA et le PG ont fait des pas en avant - certes parfois insuffisant - vers une reconnaissance et une condamnation claire de l'islamophobie. 
Certes, on peut comprendre la peur de la récupération politique - même si cela peut ressembler parfois à une peur de la concurrence -, mais pour combattre l'islamophobie, comme pour battre l'extrême-droite, il faut construire un front large et massif sur des mots d'ordre simples et clairs.
    
À Argenteuil, en l'espace de quelques semaines, plusieurs citoyennes musulmanes 
ont été la cible d'agressions lâches. L'une d'entre elle, particulièrement grave, s'est 
conclue par la perte d'un enfant. 

Devant un silence politico-médiatique assourdissant et l'indifférence générale, des 
citoyen-ne-s de tous horizons ont décidé d'agir. 

Nous exigeons :
- des forces de l'ordre et des pouvoirs publics, une détermination sans faille 
pour retrouver et sanctionner de manière exemplaire les auteurs de ces attaques 
ignobles.
- de la classe politique toute entière, une condamnation ferme et des mesures 
urgentes et pérennes pour enrayer la spirale des actes et attitudes 
islamophobes.
- des médias français, un traitement objectif et précis de ces drames.

Parce que les événements d'Argenteuil et d'ailleurs minent la paix sociale et 
constituent une menace pour le vivre ensemble, nous invitons l'ensemble de nos 
concitoyens à se mobiliser pour réclamer justice.
 
Rendez-vous le samedi 22 juin 2013 à 15 h pour un rassemblement silencieux 
devant la sous-préfecture d'Argenteuil, 2, rue Alfred Labrière, pour témoigner 
notre solidarité et notre soutien à Rabia, Sofia, Leila et son bébé, Mounir, 
Djamel et toutes les autres victimes de l'intolérance.

Premiers signataires : AFD (Alliance for Freedom and Dignity), ATMF (Association 
des Travailleurs Maghrébins de France), CFPE (Collectif des Féministes pour 
l'Egalité), CCIF (Collectif Contre l'Islamophobie en France), CRI (Coordination 
contre le Racisme et l'Islamophobie), CMF (Collectif des Musulmans de France), 
Groupe des associations de Bagnolet, Participation et Spiritualité Musulmanes 
(PSM), Urban Care International, Association pour la Reconnaissance des Droits 
et Libertés aux femmes Musulmanes(ARDLFM), Fondation Frantz Fanon ( président 
d'honneur Aimé Césaire), Parti des Indigènes de la République, Collectif Mamans 
Toutes Égales, Étudiants Musulmans de France-Toulouse (EMF-Toulouse), 
Association Uni'T, ASSECOI (Limay-78), Association des Étudiants Musulmans de 
France d'Aix-en-Provence, l'Union juive française pour la paix (UJFP), Forum 
France-Algérie, Association des Marocains de France (AMF), Les Femmes en Noir, 
International Jewish Anti-Zionist Network (IJAN), Association trait 
d'Union-93...

1 commentaire:

entreleslignesentrelesmots a dit…

Lutter contre ne suffit pas.

Il convient de développer des politiques d'actions positives afin de construire l'égalité réelle de toutes et tous ; et de favoriser l'auto-organisation des dominé-e-s.
cordialement
Didier
http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/