28 juin 2013

Des croyant-e-s de toutes les religions contre les agressions islamophobes

***
Commentaire
Aux organisations de gauche maintenant de prendre leurs responsabilités. On ne peut pas continuer à nier l'existence de l'islamophobie (comme certain-e-s s'obstinent à le faire) ou à s'abstenir de toute solidarité active, au nom de quelques pseudo-principes pseudo-laïcs, pseudo-républicains ou pseudo-marxistes.

Communiqué de la Coordination Interreligieuse du Grand Paris(CINPA)

La Coordination Interreligieuse du Grand Paris (CINPA), qui regroupe de façon informelle une trentaine d’associations qui agissent pour la rencontre et le dialogue interreligieux sur le territoire du Grand Paris, fait part de sa très vive inquiétude devant la recrudescence d’agressions visant des musulmans et des musulmanes. Le dernier exemple en date s’est déroulé à Argenteuil. Le silence médiatique qui accompagne ces agressions, dont l’une a causé la mort d’un enfant à naître, traduit à la fois la fragilité et l'indifférence notre société.

Acteurs de l’interreligieux depuis de nombreuses années dans différentes communes de ce vaste territoire marqué par de graves inégalités, nous témoignons de la réalité de ce travail au quotidien, qui exige discrétion et patience et qui se nourrit des liens d’amitié qui se créent progressivement sans prosélytisme ni syncrétisme entre croyants et non croyants.

Nous en appelons à tous les défenseurs de la République qui, par ses lois et du fait de la laïcité, garantit le libre exercice de la religion de chacune et chacun. La liberté de religion et de culte doit être respectée dans notre pays.

Croyants, nous nous référons à Dieu sans pour autant réfuter le pacte civil qui nous fait citoyens de notre pays. La CINPA souhaite témoigner à toutes les personnes agressées, ainsi qu’à leurs proches et à leurs familles, notre soutien fraternel et en particulier à Rabia, Sofia, Leila et son bébé, Mounir, Djamel et toutes les autres victimes de l’intolérance.

En solidarité avec elles, nous demandons que les auteurs de ces crimes soient poursuivis en justice.

Pour la CINPA :
Dany BENOTEAU, présidente de Inter Accueil en Essonne
Jean-Luc CASTEL et Vincent PILLEY, pratiquants du bouddhisme de Nichiren au sein du mouvement Soka
Roberta COLLU
Laurent GRZYBOWSKI , coordinateur du groupe Vivre ensemble-Paris 15
Gabriel HAGAÏ, rabbin, membre du Comité Interreligieux de la famille franciscaine
Alaume HOUDRY, secrétaire général de COEXISTER
Paula KASPARIAN, présidente de l’association des artisans de paix
Stéphane LAVIGNOTTE, président du Mouvement du christianisme social
Marc LEBRET, président de Carrefour des mondes et des cultures
Agnès LEGRIX, présidente de l’association Compostelle Cordoue
Patrice OBERT, président de La fontaine aux religions
Christian ROGEZ, pour Pax Christi

Aucun commentaire: