19 juin 2013

Interdire les signes religieux au travail, c'est faire un pas vers l'islamophobie de l'Etat


Une islamophobie d'Etat qui existe déjà, selon moi, avec les lois de 2004 (interdiction des signes religieux à l'école) et 2010 (interdiction du voile intégral dans l'espace public).

Un article de Louiza Belhamici et Sonia Dayan-Herbrun

(...) Une telle loi, qui cèderait aux pires tentations populistes, serait contraire à l'esprit comme à la lettre de la loi de 1905 que les prétendus défenseurs de la laïcité ne cessent de bafouer. Elle constituerait une restriction des libertés religieuses que cette loi garantit. Elle ouvre de fait la voie à l'interdiction  du port du foulard musulman dans tous les établissements privés gérant un service public et peut-être même, comme on l’entend déjà évoquer, dans les universités.

On veut légaliser l'exclusion et la discrimination

On veut donc faire adopter une loi qui vise d'abord les femmes et devrait aboutir à exclure les plus vulnérables d'entre elles du monde du travail et de l'éducation, comme si elles étaient en trop dans cette société. Lire l'article ici ...

Aucun commentaire: