28 juin 2013

Turquie: de l'embrasement à l'ancrage (éléments d'analyse)


istanbul main square Taksim Square

Taksim (Istanbul)

Un article d'Emre Ongun (Gauche Anticapitaliste)

(...) l’AKP est non seulement le parti du formatage néolibéral et conservateur de la société, avec la remise en cause de manière systématique des droits sociaux (en particulier ce qui reste du syndicalisme, les droits des femmes via l’IVG, la pilule du lendemain…) mais aussi celui de la répression de celles et ceux qui cherchent à s’opposer en exerçant leurs libertés politiques. La liste des vies brisées par l’arbitraire de la répression, des peines de prison pour la simple expression de revendications sociales et démocratiques, le harcèlement d’associations ou de syndicats oppositionnels transformeraient cet article en une pénible encyclopédie. Il s'agit du versant "autoritaire". Au final, si l’armée a été politiquement mise sur la touche, l’AKP ne s’est à aucun moment avéré être un facteur de démocratisation.


Aucun commentaire: