10 janvier 2014

Afrique du Sud, la fin de l'illusion 'arc-en-ciel'

Un article de Claude Gabriel 

(...) La crise est donc ouverte, et ce symboliquement au moment de la mort de Mandela. Mais, l’histoire ne nous a pas pris par surprise. Il a bien fallu une génération pour que le souffle compréhensible de la « révolution démocratique » s’estompe et que le capitalisme racial apparaisse comme le vrai problème. Hormis les classes moyennes non blanches que le changement de régime a permis de gonfler et  les quelques milliardaires noirs liés au pouvoir, l’économie reste essentiellement aux mains de la classe dirigeante blanche, des mines et des multinationales étrangères. Les écarts de revenus sont tels et le coût du travail manuel si bas que l’Afrique du Sud reste le pays paradisiaque pour les Blancs. Voilà ce qu’est toujours  le « pays arc-en-ciel ».





South Africa's largest union breaks with ANC and calls for new workers' party, by Ken Olende in Socialist Worker

Aucun commentaire: