28 septembre 2014

Rassembler les forces progressistes pour censurer Valls et construire une alternative


Tract national d'Ensemble!
La politique de Hollande et de Valls, c’est la soumission sans fin à l’appétit sans bornes de la finance et des grands patrons.
La prime misérable de 40 euros aux retraité-e-s les plus pauvres n’y change rien. Après des dizaines de milliards déjà offerts aux patrons, c’est l’heure du « pacte de responsabilité » : 35 milliards d’euros d’allègement des cotisations sociales pour les patrons, 50 milliards de coupes budgétaires pour nous.
Le gouvernement décrète la fin de la prévention dentaire en milieu scolaire, des coupes sombres dans le budget de la CAF, le gel des aides sociales, la fermeture de services hospitaliers, la baisse des dotations pour les collectivités, des suppressions de postes dans les services publics…
Les cadeaux répétés aux patrons ne créent pas d’emplois. Les riches n’ont jamais été aussi riches, le chômage ne cesse d’augmenter.
D’élection en élection, de sondage en sondage, cette politique est désavouée par la population. Europe Ecologie a quitté le gouvernement. Désormais, avec les députés EELV ce sont 32 députés socialistes « frondeurs » qui n’ont pas accordé leur confiance à ce gouvernement. Hollande n’a plus aucune légitimité. S’appuyant sur un système politique d’un autre âge, tel un monarque, il entend pourtant poursuivre sa politique de droite et désarmer la gauche.

è Faire converger les résistances, construire l’alternative de gauche

Alors que la misère explose, et que le racisme et l’extrême droite prospèrent sur le désespoir, il faut mettre un coup d’arrêt à la politique austéritaire de Hollande et Valls.
Des mobilisations sociales et écologistes se développent : à Air France contre la création de filiales permettant d’embaucher des salarié-e-s payé-e-s au rabais, dans les hôpitaux contre les coupes budgétaires, chez les retraité-e-s, pour la santé et la protection sociale, contre les projets productivistes comme la ferme des « mille vaches » ou Europa City.
Faisons converger les résistances sociales et écologistes, les associations, syndicats, partis, les citoyen-ne-s qui, à gauche, s’opposent au gouvernement.
Avec le Collectif national « Alternative À l’Austérité » apparu lors de la manifestation contre l’austérité « Maintenant ça suffit ! » le 12 avril, censurons l’austérité dans la rue.

è Face à la crise, un pacte de solidarité, vite !

Engageons un processus de débats et d’initiative avec toutes les forces qui veulent une alternative démocratique, sociale et écologique à la politique austéritaire du gouvernement, qu’elles soient dans les mouvements sociaux, au Front de gauche, à la gauche du PS, au sein d’EELV, au NPA, et tou-te-s les citoyen-ne-s qui le souhaitent. Construisons une coalition sociale et politique qui porte une alternative politique globale et rende possible une autre majorité sociale et politique, un autre gouvernement :
8 Gagnons une augmentation du SMIC à 1700€, le droit au travail, à un logement pour tou-te-s.
8 Suspendons le pacte de responsabilité, arrêtons les coupes dans les dépenses publiques.
8 Réduisons le temps de travail, créons des emplois dans les services publics, en particulier dans la santé et la protection sociale.
8 Refusons de payer la dette publique aux banquiers et mettons en œuvre une réforme fiscale d’ampleur qui contribue à une redistribution de la richesse, produite par les salarié-e-s, au bénéfice de la population.
8 Initions un processus constituant pour rompre avec le système antidémocratique de la Ve
République.
8 Engageons la transition écologique et énergétique à partir des besoins sociaux (développement de transports collectifs gratuits, construction et rénovation de logements sociaux).

contact@ensemble-fdg.org l 20 rue Chaudron 75010 Paris l www.ensemble-fdg.org

Aucun commentaire: