8 janvier 2015

Sur la tuerie aux locaux du magazine Charlie Hebdo à Paris

Moi (sur Facebook): Charlie Hebdo: condamnation absolue de cet attentat abominable; solidarité avec les victimes (mais pas avec leur torchon islamophobe); refus de tout amalgame, donc solidarité avec les Musulmans de France, qui seront pris comme cible; refus de l'"unité natonale".

Julien Salingue (sur Facebook): 

Non, rien ne peut justifier l'attaque contre Charlie Hebdo. Quelle que soit la guerre que l'on mène, les journalistes ne peuvent être des cibles légitimes.
Non, Charlie Hebdo ne l'avait pas "bien cherché". Quelles que soient les saloperies que l'on raconte, on ne mérite pas d'être tué pour ça.
Non, et ce quand bien même les auteurs de l'attaque se revendiqueraient de l'Islam, les Musulmans n'ont rien à voir, individuellement ou collectivement, avec ce qui s'est passé, et n'ont pas à s'excuser d'être musulmans ou à être contraints de se "désolidariser".
Non, ceux qui ont dénoncé avec raison l'islamophobie de Charlie Hebdo et d'autres médias ne portent aucune responsabilité dans ce qui s'est passé, et n'ont aucune raison de cesser de le faire à l'avenir.
Non, le "modèle français du vivre-ensemble" n'est pas "attaqué". Ce "modèle" est un mythe destiné à couvrir le racisme structurel à l'oeuvre en France, et personne ne me forcera à le défendre face à la "barbarie" qui le menacerait.
Non, "l'unité républicaine" aux côtés de racistes aux indignations sélectives n'est pas une réponse, et personne ne me forcera à mêler ma voix aux professionnels de la récupération politique et aux amalgameurs en tout genre.
Oui, depuis ce midi j'ai envie de pleurer. De colère et de dépit.
Mais on lâche rien.

Déclaration du Socialist Workers Party (Grande-Bretagne) sur la tuerie de Paris
 par le Comité Central du SWP, jeudi 8 janvier 2014
Des racistes et des gens de droite essaient d'utiliser la tuerie horrible de Paris, mercredi 7 janvier, afin de diviser les travailleurs, justifier des interventions impérialistes et attiser l'islamophobie.
Presque tout le monde reconnaîtra que ceux qui ont commis les meutres ont tort et que ceux-ci sont complètement inacceptables. Nous ne devons permettre qu'ils soient exploités pour encourager le racisme, justifier de nouvelles guerres ou aider l'extrême droite.
L'attentat a eu lieu en même temps qu'une offensive des islamophobes, des racistes et des fascistes en Europe. En France, le Front National nazi cherche le pouvoir en faisant des Musulmans et d'autres minorités un bouc-émissaire. En Allemagne, le mouvement Pegida est descendu nombreux dans la rue pour protester contre les Musulmans et les immigrés.
En Grande-Bretagne, des politiciens - et l'UKIP en particulier - essaient de profiter du racisme.
Les médias présentent Charlie Hebdo comme simplement un 'magazine satirique'. Mais il n'est pas l'équivalent de Private Eye en Grande-Bretagne comme cela a été suggéré. Cela a pu être le cas dans le temps, mais il est devenu un spécialiste d'attaques provocatrices et racistes contre l'islam. Ceci ne justifie pas la tuerie, mais c'est indispensable pour comprendre le contexte.
Nous ne devrions pas oublier non plus que, année après année, l'impérialisme a lancé des guerres, des assassinats, des bombardements par drone, et a pratiqué la torture au Moyen Orient et ailleurs. De telles horreurs ont créé une haine profonde. Ne nous laissons pas dupés - nous ne devrons pas soutenir une guerre contre les Musulmans se déguisant en un combat pour la liberté d'expression.
Unissons-nous contre le racisme et l'islamophobie !
(Translation: CF)

Ma propre organisation, Ensemble! a publié un communiqué qui ne dit malheureusement pas un mot sur notre opposition à l'amalgame, à la récupération islamophobe, et ne dit pas qu'il faut défendre les Musulmans contre la stigmatisation dont ils seront de nouveau les victimes. Un 'oubli' qui n'est sans doute pas un pur hasard.

Le NPA, dont le bilan sur la question de l'islamophobie est assez mauvais (notamment lors du débat sur la loi de 2004 interdisant les signnes religieux à l'école ou de l'affaire de la candidature d'une militante voilée qu'il n'a pas défendue comme il fallait) a publé le communiqué suivant : Une folie barbare et réactionnaire qui précise: "Le NPA adresse sa solidarité aux proches et familles des victimes, aux journalistes, aux salariés de Charlie Hebdo.
Mais nous ne serons d'aucune union nationale avec les apprentis sorciers qui jouent avec le racisme, attisent les haines contre les musulmans, les étrangers, ou se servent de cette affaire pour mettre en place de nouvelles lois liberticides. Ils portent une lourde responsabilité dans le climat xénophobe et délétère que nous connaissons aujourd’hui."

Aucun commentaire: