25 juillet 2015

Lettre aux camarades en Turquie: Chers camarades, Au nom d’Ensemble ! Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologique et Sociale, membre du Front de Gauche, nous tenons à exprimer toute notre solidarité face à la terrible attaque qui a eu lieu cette semaine à Suruç contre des camarades se rendant à Kobanê pour la reconstruction de cette ville devenue un symbole.

Chers camarades,

Au nom d’Ensemble ! Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologique et Sociale, membre du Front de Gauche, nous tenons à exprimer toute notre solidarité face à la terrible attaque qui a eu lieu cette semaine à Suruç contre des camarades se rendant à Kobanê pour la reconstruction de cette ville devenue un symbole. Nous transmettons nos condoléances à toutes les victimes de ce meurtre de masse et à leurs proches.

Votre appel international à l’occasion de la manifestation prévue le 26 juillet à Istanbul pour protester cet attentat doit être absolument entendu et une solidarité active ne doit pas faire défaut.

En effet, face à l’horreur de cet acte, nous sommes conscients que l’Etat Islamique poursuit un objectif bien déterminé : briser la résistance héroïque du peuple kurde dans le Rojava et le mouvement de solidarité qu’elle a suscité. Comme chaque observateur attentif de la situation, nous constatons que l’Etat Islamique a bénéficié de la bienveillance et même de la complicité du gouvernement turc pour mener à bien ses desseins. En adversaire redoutable, l’Etat Islamique n’hésite pas à s’appuyer sur les ressorts les plus obscures de la Turquie tel que le racisme antikurde et la tradition étatique issue du coup d’Etat de 1980 que Recep Erdogan prolonge.

Mais nous connaissons également l’admirable capacité de résistance du peuple kurde depuis plusieurs décennies, la politisation démocratique de masse qui a pris corps lors du « mouvement de Gezi » en 2013, en particulier dans la jeunesse ainsi que les premiers signes de réveil d’un mouvement ouvrier combatif en Turquie. Le score remarquable du HDP lors élections législatives de juin dernier, malgré des conditions extrêmement difficiles, en a été un signe remarquable.


En tuant lâchement ces camarades, l’Etat Islamique a désigné ce qu’il craignait le plus : un combat démocratique commun des peuples de la région qui passe par le respect de la réalité kurde. C’était le combat des camarades tombés à Suruç et que vous poursuivez.


Nous tâcherons d’être à vos côtés  au mieux en poursuivant notre participation au mouvement de solidarité avec le peuple kurde, la résistance du Rojava et avec le combat démocratique et de classe en Turquie. Si nous ne pourrons pas être présents ce dimanche à Istanbul, cela se traduira dès ce samedi avec la manifestation pour condamner l’attentat de Suruç qui se tiendra à Paris.

Solidairement,

Clémentine Autain
Myriam Martin
Jean-François Pélissier
Marie-Pierre Toubhans
Portes-parole d’Ensemble !

Dear comrades

On behalf of Ensemble ! Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologiste et Sociale (1), member of the Left Front, we wish to express our solidarity after the terrible attack which took place this week in Suruç against comrades travelling to Kobanê in order to rebuild a town which has become a symbol.

Your international appeal on the occasion of the demonstration planned for 26 July in Istanbul must reach the widest possible audience ; active solidarity is also necessary.
Faced with the horror of such an act, we are conscious that the Islamic State (IS) is following a clear objective : to break the heroic resistance of the Kurdish people in Rojava, as well as the solidarity movement which has followed. Like all serious observers of the situation, we know that IS has benefited from the goodwill and even the active complicity of the Turkish government in order to attain its goals. As a formidable adversary, IS does not hesitate to exploit the most reactionary elements in Turkey such as anti-Kurdish racism and the authoritarian tradition coming from the 1980 coup, as prolonged by Recep Erdogan.


However, we are also aware of the admirable capacity for resistance of the Kurdish people over the last several decades, the mass democratic politicisation which was revealed by the Gezi movement in 2013, especially among young people, and the first signs of an awakening of the militant workers’ movement in Turkey. The remarkable result of the HDP in last June’s parliamentary elections, in extremely difficult conditions, is a remarkable signal.
By killing these comrades, the IS has shown what it fears the most : the common democratic combat of the peoples of the region – a combat which implies a respect for Kurdish reality. This was the cause which the comrades died for in Suruç, and that you are continuing to fight for.

We will do our best to support you by continuing to participate in the solidarity movement with the Kurdish people, with the resistance of Rojava and the democratic and class struggle in Turkey. Although we cannot be with you this Sunday in Istanbul, we will show our solidarity at this Saturday’s  demonstration in Paris called to condemn the attack in Suruç.

In solidarity,

Clémentine Autain
Myriam Martin
Jean-François Pélissier
Marie-Pierre Toubhans
Spokespersons of Ensemble !

(1)    Ensemble ! Movement for a Left, Ecological and Social Alternative



Aucun commentaire: