18 septembre 2015

Du nouveau à gauche en Irlande: constitution d'un front électoral de la gauche radicale

En République d'Irlande, deux organisations de la gauche radicale représentées au parlement (le Dail), ont décidé de former un groupe parlementaire commun et de présenter jusqu'à 40 candidats aux prochaines législatives sous une seule et même étiquette. Elles viennent de formellement déposer le nom 'Anti Austerity Alliance-People Before Profit'.

Jusqu'à présent, l'Anti Austerity Alliance (AAA) était représentée au Dail par 3 députés, Joe Higgins, Paul Murphy et Ruth Coppinger. L'AAA est animée par le Socialist Party, section irlandaise du Comité pour une Internationale Ouvrière (CIO), une tendance internationale trotskiste.

L'autre organisation, People Before Profit (PBP), est représentée au parlement par Richard Boyd Barrett, qui est militant du Socialist Workers Party (Irlande), qui fait partie de l'IST (International Socialist Tendency).


Richard Boyd Barrett

Les deux organisations sont également soutenues par 28 conseillers locaux. PBP a également un conseiller municipal à Belfast, en Irlande du Nord (donc au Royaume-Uni).

En même temps, Gerry Adams, le dirigeant de Sinn Fein a, selon la presse irlandaise, "modifié de façon significative" la position de son parti en envisageant la possibilité de former une coalition avec des partis de gouvernement (on pense particulièrement avec Fianna Fail), "si nous pouvons nous mettre d'accord sur un programme de gouvernement qui reflète nos valeurs". (Les propos de Adams me paraissent personnellement assez ambigus et très langue de bois.) La gauche radicale est bien sûr opposée à tout accord avec les partis bourgeois.

A noter que SF participe au gouvernement nord-irlandais avec le Democratic Unionist Party (le parti qui représentait pendant le conflit entre les communautés unioniste et nationaliste la frange dure de l'électorat protestant). Cependant, ce gouvernement est actuellement en crise, non pas en raison de sa politique néolibérale, mais suite à l'arrestation du président de SF dans le Nord après le meurtre d'un ancien militant républicain qui aurait été commis par l'IRA à Belfast au mois d'août (alors que l'organisation militaire républicaine est officiellement dissoute).

Pour ceux qui lisent l'anglais, voici deux articles que j'ai utilisés pour rédiger cette note.


Aucun commentaire: