10 octobre 2015

La loi interdisant le voile intégral en France: Quel bilan et quelles conséquences politiques ?

La Loi du 11 octobre 2010 interdisant le voile intégral dans l'espace public aura bientôt cinq ans. Certains spécialistes la jugent "inefficace". Entre autres, elle aurait comme conséquence d'encourager certaines jeunes femmes, se sentant atteintes dans leur dignité de musulmane par une loi ouvertement discriminatoire, de porter le niqab par défiance. D'autres restent cloisonnées à la maison par peur d'être interpellées. La police, quant à elle, estime souvent qu'elle a mieux à faire que de verbaliser des femmes dont le comportement ne représente aucune menace pour l'ordre publique. Pour une fois, on peut se féliciter de son bon sens. 



http://www.lanouvellerepublique.fr/…/Cinq-ans-apres-le-bila…


Mais c'est une loi qui a surtout une fonction politique - accroître la division de notre classe entre musulmans et non-musulmans. De ce point de vue, son efficacité n'est malheureusement pas en doute. Plus que jamais, la gauche doit réclamer son abrogation, tout comme celle de la Loi de 2004 interdisant les signes religieux à l'école, véritable point de départ de l'islamophobie d'Etat en France.
Il ne faut pas oublier que cette loi a été proposée par la droite sous Sarkozy mais votée par l'immense majorité de la gauche parlementaire. L'extrême gauche a été majoritairement contre, mais ne s'est pas distinguée par son enthousiasme à manifester son opposition.


Cliquer ici pour lire une sélection d'articles que nous avons écrits ou publiés à l'époque:


Un article du Monde Religions: Loi sur le voile intégral: "On a créé le monstre qu'on voulait éviter" (le mot "monstre" n'est pas de moi).

Aucun commentaire: