23 mai 2016

Malgré la haine et le racisme du Figaro, Saint-Denis est et restera fière, digne, populaire et rebelle !

Une fois de plus, une fois de trop, un journal, le Figaro Magazine, veut faire passer Saint-Denis pour une ville où règne un islam fanatique et où ses habitant-e-s seraient pour une grande part des intégristes.
ENSEMBLE ! condamne cette tentative réitérée de division et de stigmatisation.
Le Figaro Magazine voudrait nous faire croire qu’à Saint-Denis on ne trouve que de la viande halal ou que ce sont les salafistes qui imposent les tenues des habitantes. Tout cela n’est pas sérieux pour quiconque vit ou travaille à Saint-Denis.
Le jeu mortifère qui consiste à prendre quelques cas pour en faire des généralités sur notre ville ne relève pas du journalisme. C’est une opération politique qui vise à assimiler et amalgamer « quartiers populaires », « musulmans », « islam », « islamisme », « salafisme », « intégrisme » et « terrorisme ». Un vrai travail d’enquête journalistique aurait consisté non pas à rédiger un dossier à charge, mais à montrer les différentes facettes de la réalité des Dionysien-ne-s. La journaliste aurait alors vu que les Dionysien-ne-s ont de nombreux problèmes qui n’ont pas à voir avec l’islam : la dégradation des conditions de travail, le chômage, le recul voire la disparition des services publics, les discriminations subies à l’embauche ou à l’école, une police nationale réduite à peau de chagrin… Dans bien des cas, Saint-Denis est effectivement une zone de non droit : non droit à l’égalité scolaire ou à l’accès à l’emploi.
Rien d’étonnant que ce soit le journal de Dassault, qui s’enrichit en finançant les guerres et en vendant des armes, notamment au Moyen-Orient, qui déverse ces clichés et ces mensonges. Mais cette haine et cette stigmatisation qu'ils ont à l'égard des quartiers populaires, ne sont pas acceptables, alors même que les habitant-e-s de Saint-Denis ont été frappés par les attentats de novembre dernier.
ENSEMBLE! dénonce et condamne ces caricatures dignes des années 1930 et le racisme et l’islamophobie qu’elles véhiculent. Parce qu’il n’est plus possible de laisser passer sans sanction ces clichés racistes et islamophobes, ENSEMBLE! demandent expressément au Maire de Saint-Denis d’entamer une procédure juridique contre le Figaro Magazine.
Cette stigmatisation des Dionysien-e-s se produit alors que de nombreux salarié-e-s, de jeunes et d'étudiant-e-s, des parents d’élèves, des enseignant-e-s sont mobilisés contre la loi « Travail » et contre les effets des politiques d’austérité. Nous ne nous laisserons pas diviser. Debouts dans l’adversité, fier-e-s de nos origines multiples, rassemblé-e-s autour de nos valeurs de solidarité et de fraternité, nous continuerons de lutter contre leur racisme et pour l’égalité.
Saint-Denis, le 21 mai 2016
Communiqué d'Ensemble St-Denis

Voir aussi: Notre fierté de vivre à Saint-Denis: une réponse au Figaro Magazine

Aucun commentaire: